Le quizz de la maison passive

En ossature bois et en système maçonné bloc coffrant isolant

Testez vos connaissance sur les critères à observer pour obtenir la certification maison passive. Voyez où vous en êtes grâce à notre quizz ci-dessous !
Qu’elle soit construite en béton isolé par l’extérieur ( système du bloc coffrant isolant ) ou en ossature bois (Maison Passive Bretagne propose maintenant ce mode constructif), les mêmes questions se posent en terme d‘inertie thermique et d’étanchéité du bâtiment, de traitement des ponts thermiques et de d’installation d’une VMC double flux performante.

C’est parti pour le grand quizz ! Les réponses se trouvent en bas de page.

A) Quels systèmes constructifs sont compatibles maison passive  ?

  1. l’ossature bois
  2. le bois massif
  3. les systèmes maçonnés (brique, bloc béton, béton banché) isolés par l’extérieur
  4. les systèmes maçonnés (brique, bloc béton , béton banché) isolés par l’intérieur
  5. la paille

B) Les valeurs de référence pour obtenir le label passif portent sur :

  1. l’isolation des planchers bas ?
  2.  l’isolation des parois ?
  3.  l’isolation des toitures ?
  4.  les caractéristiques des ouvrants ?
  5. les VMC ?

Réponses pour A et B

Réponse question A

1, 2, 3 et 5 sont les bonnes réponses. Seule la réponse 4 n’est pas pertinente. En effet,  l’isolation par l »intérieur ne règle pas de façon systématique les ponts thermiques qu’il faut alors traiter avec des artifices difficiles à mettre en œuvre : rupteurs de pont thermique, planelle, etc.
Par ailleurs, la paille demande des qualifications particulières pour sa mise en œuvre car c’est un matériau putrescible qui doit être protégé de l’humidité.

Réponse question B

Toutes les réponses sont bonnes
Contrairement à la RT2012 et mêmeà la RE2020, les règles de la maison passive sont beaucoup plus précises et les résultats des calculs sont très représentatifs des consommations réelles.

Il n'y a plus de places disponibles pour l'atelier...

C) L’étanchéité à l’air est-elle le 1er critère de bonne finition d’un chantier?

Ceci dans l’idée de sélectionner votre maître d’oeuvre s’il s’engage sur une performance vérifiée sur le chantier à la remise des clefs ?

  1. Oui
  2. Non

D) La barrière d’étanchéité à l’air peut elle se détériorer rapidement ?

(si elle n’est pas bien positionnée dans le système constructif )

  1. Oui
  2. Non

E) Quel type d’isolation pour éviter les ponts thermiques ?

  1. l’isolation par l’intérieur
  2.  l’isolation par l’extérieur

Réponses pour C,D, et E

Réponse question C

La bonne réponse est Oui.
C’est un très bon critère de choix.

Réponse question D

La bonne réponse est oui.
Si la barrière d’étanchéité à l’air se trouve directement en contact avec le doublage, au premier coup de perceuse elle sera endommagée !
Si la barrière d’étanchéité à l’air est réalisée avec des matières non pérennes (joint de silicone…), elle vont se rétracter dans le temps et laisser passer les fuites d’air.

Réponse question E

La bonne réponse est la 2 : l’isolation par l’extérieur.
Comme le disent certains professionnels : « Si les moutons avaient la laine à l’intérieur pour se protéger du froid cela se saurait. »

F) L’inertie du système constructif est important pour le confort d’été ?

Dans un contexte de nombreuses canicules à venir dues au réchauffement climatique…

  1. Oui
  2. Non

G) Une VMC double flux est indispensable dans une maison Passive ?

  1. Oui
  2. Non

Réponses pour F et G

Réponse question F

La bonne réponse est Oui.
Des parois trop légères ne gardent pas la fraîcheur. Avez-vous ressenti la fraîcheur quand vous entrez dans une église en pierre dans nos régions ?  C’est l’effet de l’inertie des murs.

Réponse question G

La bonne réponse est Oui.

La VMC double flux présente tellement d’avantages par rapport à la Simple Flux :

  1. filtrage des poussières
  2. récupération des calories
  3. pas de courant d’air froid au dessus des fenêtres